POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Crise sanitaire : 57% des entreprises contraintes de supprimer des emplois selon l’IACE

Entreprises et particuliers sont en grande difficulté depuis le déclenchement de la crise sanitaire. Pour les entreprises, une enquête réalisée par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE) a remis au goût du jour l’ampleur de l’impact de la crise sur leur santé économique. 600 sociétés ont fait l’objet de l’enquête de l’IACE.
Ainsi, 47% d’entre-elles, tous secteurs confondus, sont fermées depuis le déclenchement de la crise sanitaire. 81% des dirigeants ont affirmé qu’ils ont pu verser les salaires de leurs collaborateurs en mars 2020, mais seuls 57%, parmi ces derniers, ont versé la totalité de la paie.
Les choses se compliquent, en revanche, pour le mois d’avril 2020. En effet, 54% des chefs d’entreprises ont affirmé qu’ils pourront verser la totalité des salaires des collaborateurs, et ce que ce soit avec ou sans le décret-loi du gouvernement relatif aux salaires.
Pis encore : selon l’enquête de l’IACE, seules 34,3% des entreprises fermées sont capables de verser les salaires. D’un autre côté, 42% des chefs d’entreprises estiment que plusieurs emplois pourraient disparaître dans les prochains mois : une moyenne de 30% durant les 3 prochains mois. Dans ce même contexte, 57% des entreprises envisagent de supprimer des emplois et il s’agit, en fait, des entreprises totalement fermées depuis le début de la crise.

Lire aussi
commentaires
Loading...