POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Cri de détresse d’un ressortissant algérien résidant en Tunisie

Un ressortissant de nationalité algérienne habitant dans la ville de Sidi Bouzid depuis une vingtaine d’années vient de lancer, à travers les médias et les réseaux sociaux, un cri de détresse à l’attention des autorités tunisiennes et algériennes  afin de les appeler à intervenir en sa faveur en vue de le sauver ainsi que sa famille d’une pauvreté certaine. En effet, l’homme en question, père de famille, s’est retrouvé dans l’impossibilité de satisfaire les besoins de ses enfants en cette conjoncture exceptionnelle sanitaire qui coïncide notamment avec le mois de Ramadan. En effet, il vient de perdre, même si provisoirement, son seul gagne-pain.
Son salon de thé dont la location du fonds de commerce lui a coûté les yeux de la tête, est actuellement fermé depuis près de six semaines.

L’homme en question n’aurait pas bénéficié des aides financières mises en place par le gouvernement en faveur des personnes en chômage technique ou encore des familles nécessiteuses.

*Photo d’illustration 

Lire aussi
commentaires
Loading...