POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Covid-19: Le transport aérien connaîtra une secousse si violente selon Anouar Maarouf

Lors d’une séance de dialogue organisée ce jeudi 23 avril 2020 à l’Assemblée des Représentant du Peuple, le ministre du Transport et de la Logistique, Anouar Maarouf, a évoqué plusieurs problématiques liées au secteur du transport en cette conjoncture exceptionnelle.
Dans ce contexte, Anouar Maarouf a considéré que le transport aérien connaissait aujourd’hui une secousse si violente qu’on est aujourd’hui face à deux options: opter pour des décisions audacieuses ou aller vers un destin inévitable.
Selon le ministre, la révision de la gestion de la flotte du transporteur national Tunisair est plus qu’une urgence.
Il rappelle que le transport civile connaîtra à l’échelle mondiale une crise sans précédent précisant que le trafic aérien ne pourrait retrouver son rythme ordinaire avant la saison estivale de 2021.
Anouar Maarouf a également évoqué la situation matérielle catastrophique de la flotte de la compagnie aérienne nationale indiquant que certains avions sont âgés de plus de 24 ans. Une quinzaine d’appareils sont également âgés de plus de 20 ans et la maintenance de certains avions coûterait beaucoup plus cher que la location d’un avion pendant toute une année.
En ce qui concerne la stratégie qui sera mise en place à partir du 4 mai prochain, date de la levée officielle du confinement général et de l’établissement du confinement ciblé, le ministre du Transport a précisé que cette stratégie s’étend sur 4 étapes: 4 mai, 18 mai, 1er juin et 18 juin.
Concernant le transport des employés, Anouar Maarouf a précisé que des bus pourrait être mis à la disposition de certaines entreprises, en fonction du nombre des employés.
Par ailleurs, les taxis individuels et taxis collectifs seront autorisés à transporter la moitié de l’effectif habituel soit deux passagers pour les taxis individuels et 4 passagers pour les taxis collectifs.
Lire aussi
commentaires
Loading...