POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Coronavirus : le président de Madagascar annonce le lancement d’un « remède »

Le président malgache Andry Rajoelina faisant la promotion de sa tisane
Sans s’embarrasser de preuves scientifiques, le président malgache Andry Rajoelina a annoncé en grande pompe la diffusion dans le pays d’une tisane à base de plantes médicinales qui permet selon lui de soigner le Covid-19.
Le mot “précaution” ne fait visiblement pas partie de son vocabulaire. A l’heure où des scientifiques du monde entier planchent sur des médicaments susceptibles de soigner le Covid-19 ou sur un potentiel vaccin, le président de Madagascar a officiellement annoncé le lancement d’un remède conçu par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).
*“On a fait des tests, deux personnes sont maintenant guéries par ce traitement”
Plus précisément, il s’agit d’une boisson, baptisée “Covid Organics”, fabriquée à partir de plusieurs plantes médicinales, parmi lesquelles l’artemisia. “Cette tisane donne des résultats en sept jours, a assuré le président Andry Rajoelina devant les journalistes. Je vais être le premier à boire ça aujourd’hui, devant vous, pour vous montrer que ce produit guérit et ne tue point. »
Comme le rappelle La Provence, l’efficacité de l’artemisia a été “prouvée dans les multithérapies contre le paludisme”, mais aucune étude n’a jusqu’ici conclu à un effet similaire sur le Covid-19. Un élément qui n’a pas empêché le président de Rajoelina de livrer une justification désarmante au lancement du “Covid Organics” : “On a fait des tests, deux personnes sont maintenant guéries par ce traitement”.
*Madagascar relativement épargné par la pandémie jusqu’ici
Directeur général de l’IMRA, le Docteur Charles Andrianjara s’est pour sa part montré relativement évasif : “Le “Covid Organics” sera utilisé en prophylaxie, c’est-à-dire en préventif, mais des observations cliniques ont montré une tendance à son efficacité en curatif ». Aucune publication scientifique n’est pour le moment venue étayer cette affirmation.
La boisson devrait être distribuée massivement sur l’île dans les semaines à venir, notamment dans les écoles, alors que le gouvernement s’apprête à lever le confinement dans les trois principales villes du pays.
Jusqu’ici, Madagascar a été relativement épargné par la pandémie de Covid-19, avec 121 cas identifiés à ce jour, et aucun décès.
Lire aussi
commentaires
Loading...