POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Confinement : quand la prière devient un prétexte pour mettre la vie des autres en danger !

Malgré le confinement et les dangers que représente sa violation, certains concitoyens continuent, malheureusement, à faire la sourde oreille. Un certain nombre de citoyens ont tenté, dernièrement, d’ouvrir une mosquée par la force afin de faire la prière. C’est ce qu’a déclaré le Directeur général des cadres et monuments religieux au sein du ministère des Affaires Religieuses, Sami Guesmi, ce vendredi 3 avril 2020.
Intervenant sur les ondes de Shems FM, il a indiqué que la situation a été débloquée dans le cadre d’une opération menée conjointement avec les autorités locaux. « Les citoyens sont appelés à respecter le confinement. Il ne s’agit que de mesures temporaires », a-t-il rappelé.
D’un autre côté, il a assuré que le département des Affaires Religieuses a recensé d’autres infractions depuis la suspension de la Prière du Vendredi. « 7 cadres religieux ont été temporairement suspendus pour le non respect du confinement », a-t-il précisé.

Lire aussi
commentaires
Loading...