POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Confinement : la dégringolade spectaculaire de la demande en énergie

La quasi totalité des secteurs d’activités ont été touchées par la crise sanitaire causée par la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19 ou SARS-CoV-2). Et comme il fallait s’y attendre, le secteur de l’énergie n’a pas été épargné en Tunisie. La consommation des produits énergétiques a tangiblement baissé depuis mars 2020, date à laquelle le confinement est entré en vigueur. D’après l’Observatoire National de l’Énergie et des Mines, relevant du ministère de l’Énergie, des Mines et de la Transition Énergétique, la demande a fortement baissé au premier trimestre de 2020.
Ainsi, pour les produits pétroliers, une baisse de 21 points a été observée dans leur consommation depuis mars 2020, et ce par rapport à la même période un an plus tôt. Cette tendance touche surtout le carburant directement accessible aux ménages, à savoir l’essence, le gasoil le fuel.
De fait, d’après la même source, la consommation de l’essence a littéralement dégringolé de 74 points entre le 22 et le 31 mars 2020. On compte une baisse de 56 points pour la consommation du gasoil et de 90 points pour le fuel.
C’est la même tendance baissière pour le gaz naturel. Selon l’Observatoire National de l’Énergie et des Mines, la diminution était de 9 points en mars 2020 par rapport à mars 2019. Pour le kérosène, l’Observatoire note que la baisse était de 56 points. On compte aussi une diminution de 30 point pour le fuel industriel.
La Tunisie, rappelons-le, est en confinement depuis le 22 mars 2020. Il est prévu d’entamer un dé-confinement progressif à partir du 3 mai 2020, mais ce ne sont pas tous les secteurs qui seront concernés. Selon la porte-parole du gouvernement, Asma Shili, le dé-confinement devrait se dérouler en plusieurs étapes.

Lire aussi
commentaires
Loading...