Abdellatif Mekki en larmes : « il ne faut pas laisser une minorité conduire le pays vers la catastrophe ! »

Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 7 avril 2020 au Palais du gouvernement à La Kasbah, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, est revenu sur les précautions à prendre pour limiter la propagation du coronavirus (COVID-19).
C’était en pleurs que le ministre de la Santé avait appelé au respect du confinement et des règles sanitaires. « Il ne faut pas laisser une petite minorité conduire tout un pays vers la catastrophe. En tant que ministère de la Santé, nous travaillerons jusqu’au bout et nous déploierons tous les moyens possibles. Nous devons pratiquer une médecine de guerre. Nous sommes en guerre », a-t-il lâché, avec une pointe d’émotion.

Lire aussi
commentaires
Loading...