Vidéo : pour se protéger du coronavirus, un ministre allemand refuse de serrer la main d’Angela Merkel !

Partout dans le monde, la prudence est de mise face au coronavirus. Même s’il est légitime de s’inquiéter en raison de la propagation fulgurante du virus, il est inutile de s’affoler : l’application de certaines règles d’hygiène est requise dans cette situation.
En Allemagne, là où en compte 150 cas de coronavirus, on prend très au sérieux ces précautions, même aux plus hautes sphères du pouvoir fédéral. Lundi 2 mars 2020, le ministre allemand de l’Intérieur a refusé de serrer la main de la Chancelière Angela Merkel. Celle-ci, en arrivant à la réunion, a voulu lui serrer la main, mais le ministre lui a signifiée qu’il refusait cette main tendue par précaution compte tenu des risques de contamination par le coronavirus. Un geste auquel Angela Merkel a réagit avec un large sourire, visiblement amusée par l’attitude du ministre mais, aussi, compréhensive vis-à-vis de ce dernier.
Actuellement, un bilan actuel fait état de 3000 morts dans le monde à cause du coronavirus. En Chine, épicentre de l’épidémie, le total des défunts a atteint 2912, mais on constate que le nombre de cas signalés est en baisse par rapport aux premiers jours suivants le déclenchement de la crise. Les recherches dans les laboratoires se poursuivent actuellement en Chine pour tenter de trouver un vaccin face au virus.
En Tunisie, un cas a été confirmé à Gafsa par le ministère de la Santé. D’autres cas suspects ont été placés en quarantaine. Tous ont un point commun : des ressortissants tunisiens de retour d’Italie.

Lire aussi
commentaires
Loading...