Une résidente dans un centre de confinement de Nabeul réplique au député Tebbini

Une citoyenne journaliste rentrée lundi dernier à l’aube de Madrid (Espagne) se trouve depuis lundi dernier en quarantaine obligatoire dans un hôtel de Nabeul où ont été admis tous les voyageurs rentrés à bord de ce vol.
Originaire de Bousalem, elle a répliqué au député de sa région, Fayçal Tebbini en disant: « J’ai été étonné par le post publié par Tebbini qui prétend que je fais l’objet de recherches parce que nous aurions fui la mise en quarantaine, mon époux et moi. Non cela n’est pas vrai. D’ailleurs, mon frère a discuté avec le député pour rectifier ses informations. Il aurait pu vérifier ses informations sur place puisqu’il habite et a son bureau de transit à Nabeul. Dans cet hôtel de confinement, nous disposons de tout ce qu’il faut. L’accueil a été très bon. Des volontaires sont mobilisés pour nous servir et nous apporter tout ce dont nous avons besoin. Cela n’a vraiment rien à voir avec ce qui se passe au centre de confinement de Chott Meriam où certains résidents ont même cherché à fuir ».

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...