Un confinement total s’impose selon le Conseil National de l’Ordre des Médecins

Crédit photo : Mohamed Krit.

Les appels au confinement total de la population en vue de stopper la propagation du coronavirus sont de plus en plus nombreux. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a apporté sa pierre à l’édifice ce vendredi 20 mars 2020.
Il considère, dans un communiqué, que des mesures de confinement plus drastiques doivent être prises par le gouvernement et ce avant de faire face à une « évolution catastrophique de la situation que le pays ne sera malheureusement pas en mesure de gérer ». Le communiqué a été publié à l’issue d’une réunion du Conseil de l’Ordre. Les autorités compétentes doivent mettre en place des mesures audacieuses, réfléchies, coordonnées avec toutes les instances concernées et surtout avec le corps médical et les professionnels de la santé et ce afin d’atténuer la gravité de l’évolution.
« Nous devons imposer le confinement général à toute la population, avec une organisation qui assurera les besoins de première nécessité à cette population et surtout aux plus démunis », lit-on dans le communiqué du Conseil de l’Ordre des Médecins.
Il souligne, également, la nécessité d’assurer à l’ensemble du personnel soignant un équipement de protection nécessaire. C’est surtout valable pour les médecins de première ligne des secteurs public et privé, ainsi que ceux qui vont assurer les soins de réanimations.
Dans ce même contexte, la libre circulation devra être accordée à tous les professionnels de la santé ainsi qu’à toutes les professions assurant un service public indispensable. « Le corps médical et les professionnels de la santé sont eux aussi des soldats prêt à assurer la prise en charge et les soins pour toute la population au même titre que les soldats de notre armée chargés d’assurer la sécurité du pays. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins renouvelle son soutient total et inconditionnel et reste à la disposition de tous pour faire face ensemble à cette pandémie », lit-on encore dans le communiqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...