Tunisie : une personne sur vingt  atteinte de l’une des 400 maladies rares identifiées

Sanofi Tunisie ainsi que l’Association Tunisienne des Maladies Lysosomales (ATML) soutiennent la 13ème Journée internationale des maladies rares.
La journée Internationale des maladies rares (Rare Disease Day) est organisée le dernier jour du mois de février de chaque année, dans près de 90 pays. L’objectif principal de cette journée est de sensibiliser le grand public et les décideurs sur les maladies rares et leur impact sur la vie des personnes concernées.
Les maladies rares se définissent comme des affections qui touchent moins d’une personne sur 2000. Néanmoins, leur nombre important, plus de 8000 pathologies déjà recensées, font que le nombre total de patients dépasse souvent le nombre de malades atteints de cancer. 350 millions de personnes dans le monde souffrent de ces pathologies.


Une personne sur 20 est concernée par les maladies rares. Ces maladies sont souvent chroniques, évolutives et en général graves. Leurs expressions sont extrêmement diverses : neuromusculaires, métaboliques, infectieuses, immunes, cancéreuses.
Parmi les maladies rares les plus connues, citons les maladies lysosomales (50 sont décrites à ce jour dont Gaucher, Fabry, MPS, Pompe…) ainsi que la mucoviscidose, la maladie des enfants de la lune qui empêchent les malades de recevoir la lumière du jour, la maladie des os de verre ou ostéogenèse imparfaite, qui rend les os extrêmement fragiles, Ces maladies peuvent entraîner des handicaps physiques et neurologiques.
Sanofi Genzyme, l’entité globale médecine de spécialité de Sanofi, est un pionnier dans le domaine des maladies rares avec une expérience de plus de 35 ans en développant des thérapies de substitution enzymatique pour plusieurs maladies de surcharge lysosomale.« En tant que partenaire du parcours de santé, Sanofi consacre ses efforts à l‘évolution des traitements, soutient les efforts de recherche et propose des innovations thérapeutiques qui ont le potentiel d’apporter un changement significatif à la vie des personnes souffrant de maladies rares » a déclaré Docteur Bouchra Aneflous, Directrice de l’activité Sanofi Genzyme Maroc-Tunisie-Libye
Les besoins des malades restent nombreux : accès au diagnostic, aux traitements, à des soins adaptés, à des ressources et des services indispensables à leur quotidien. Poursuivons tous les efforts pour une meilleure prise en charge des maladies rares en Tunisie en :

  • Renforçant l’information à destination des professionnels de santé sur les maladies rares.
  • Améliorant les outils de diagnostic
  • Favorisant les actions de recherche et développement de nouveaux traitements : rencontres régulières entre chercheurs publics et privés, mutualisation des registres/bases de données, déploiement d’études cliniques…
  • Développant l’accès aux solutions thérapeutiques pour les patients pour une meilleure prise en charge
  • Déployant des campagnes de sensibilisation sur les maladies rares à destination du grand public
Lire aussi
commentaires
Loading...