Tunisie: Les cliniques privées tendent la main à l’Etat pour lutter contre le coronavirus

Le ministre de la Santé Publique Abdellatif Mekki a affirmé ce dimanche 15 mars 2020 que les propriétaires des cliniques privées avec lesquels il s’est entretenu récemment, ont exprimé leur volonté d’appuyer les efforts de l’Etat pour lutter contre la propagation du coronavirus en Tunisie.
S’exprimant au micro de Mosaïque Fm, le ministre a estimé que le secteur de santé connait des difficultés depuis plusieurs années précisant que la crise que connait actuellement la Tunisie pourrait se transformer en une opportunités pour entamer des réformes structurelles.
Rappelons que le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh a annoncé vendredi dernier une série de mesures urgentes s’inscrivant dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le coronavirus qui touche désormais 18 individus en Tunisie. Il a donc annoncé le passage anticipé au stade 3 de prévention contre cette épidémie expliquant cette décision par le manque des moyens dont dispose l’Etat. A titre d’exemple, les institutions hospitalières publiques comptent moins de 250 lits de réanimation selon l’ancienne ministre de la Santé Samira Marai.
Lire aussi
commentaires
Loading...