Tabib: La bureaucratie, le digital et la gouvernance au cœur des préoccupations de l’INLUCC

Dans le cadre du séminaire intitulé «  La gouvernance et la lutte contre la corruption dans le secteur sportif » organisé par l’Instance de la Lutte Contre la Corruption le 10 et le 11 Mars 2020, Me Chawki Tabib a affirmé que l’INLUCC veille à empêcher les partis d’utiliser le sport pour des fins politiques.

En effet, il a indiqué que secteur sacré pour les tunisiens doit demeurer indépendant car il fait partie des choses qui unissent le peuple.

Et en ce qui concerne les solutions liées à la bureaucratie au sein  de l’administration tunisienne, Me Tabib a confié à Réalités Online que cet obstacle représente un grand frein à la gouvernance.

En effet, la bureaucratie inflige aux citoyens une énorme rigidité qui pourrait être évitée.

Il a également souligné l’importance des outils technologiques aujourd’hui du moment où les pays qui optent pour la digitalisation sont les moins susceptibles de subir un tel dilemme.

Le président de l’INLUCC a aussi affirmé l’existence de plus de 100 pratiques bureaucratiques présentes aujourd’hui au sein des administrations tunisiennes.

De ce fait, il a indiqué que l’Instance veille d’ores et déjà à limiter la bureaucratie  par le biais de l’activation de la « fragmentation intra-administrative » qui est  un projet qui se manifeste par le cloisonnement des procédures bureaucratiques futiles qui sont nombreuses et qui infligent des délais dérisoires pour les citoyens.

Lire aussi
commentaires
Loading...