POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Port de Rades : saisie de 264680 équipements de prévention médicale périmés

Le pays mène une guerre contre un ennemi invisible qui est en train de décimer des milliers de personnes à travers le monde. Une mobilisation quasi-générale est perceptible pour éviter le pire aux Tunisiens. Corps médical, paramédical, forces de sécurité intérieures, armée nationale et société civile sont en branle pour unir leurs efforts et limiter les dégâts.
Profitant de la mobilisation des forces de sécurité pour faire respecter le confinement général et le couvre feu dans le pays, certains esprits malades, contrebandiers de naissance et sans scrupules tentent de profiter de la situation pour s’enrichir encore plus aux dépens de la santé, non pas seulement des tunisiens  mais aussi de ceux qui les soignent.
Mais la douane veille.
Dans le cadre de l’intensification de la lutte contre la contrebande et l’escroquerie commerciale pour contrer les tentatives de certains de profiter de la situation sanitaire actuelle dans le pays et s’enrichir illicitement, la cellule de détection par rayons relevant du bureau frontalier du port de Rades, a saisi jeudi 26 mars deux containers remplies d’une importante quantité de gants médicaux, de bavettes et d’habits médicaux non déclarés.
Le contenu des containers passé à une fouille minutieuse, a permis de découvrir que tous les équipement médicaux étaient périmés. IL s’agit de :

  • 133400 paires de gants médicaux périmés depuis 2017
  • 92000 masques de protection primés depuis 2014
  • 9280 habits de chirurgie périmés depuis 2018

La marchandise a été saisie mais les malfaiteurs continuent à circuler librement.

Lire aussi
commentaires
Loading...