POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Pétrole : le cours du baril proche des 20 dollars

La descente aux enfers se poursuit pour le pétrole. Le cours du baril a atteint, ce jeudi 26 mars 2020 à 13h50, 23,72 dollars, soit une baisse de 3,14% par rapport à hier. Le Brent, pour sa part, a atteint 27,08 dollars le baril (-1,13%). Cette chute vertigineuse, rappelons-le, est due aux tensions qui marquent les relations entre les pays producteurs de l’or noir. Nous avons, d’une part, la Russie et, d’autre part, l’OPEP (Organisation des Pays Producteurs et Exportateurs du Pétrole) avec à sa tête l’Arabie Saoudite.
C’est une véritable guerre des prix qui a été déclenchée entre ces deux parties. L’Arabie Saoudite, épaulée par les Émirats Arabes Unis, a laissé libre cours au robinet de l’or noir. Réaction immédiate de la Russie – deuxième producteur mondial – qui avait fait de même. Avec ce pétrole qui court à flot, les prix ont donc atteint des niveaux jamais observés depuis plusieurs décennies. Autrement dit, un choc pétrolier à l’envers.
Pour rappel, la tension découle du fait que l’OPEP s’était mise d’accord avec les autres producteurs de l’or noir pour stimuler la hausse des prix en baissant la production. Cependant, Moscou ne voyait pas les choses sous cet angle, et la suite nous la connaissons.
Dans ce contexte, dans une tentative de calmer les esprits, les États-Unis ont appelé l’Arabie Saoudite à rassurer les marchés, par la voix du Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo. Le Royaume wahhabite, au même titre que les autres producteurs, doivent rassurer les marchés compte tenu de la crise qui se profile à cause du contexte épidémiologique mondial (COVID-19).
Et qu’en est-il de la situation en Tunisie compte tenu de la chute du cours du pétrole ? Selon le ministre des Finances, qui s’est exprimé le matin de ce jeudi 26 mars 2020 sur RTCI (Radio Tunis Chaîne Internationale), les prix à la pompe devraient baisser vers la mi-mai 2020 grâce à un nouveau système de fixation des prix, purement technique.
A suivre.

Lire aussi
commentaires
Loading...