Pétrole : l’Arabie Saoudite fait chuter le cours mondial

Le cours du pétrole s’est effondré dimanche 8 mars 2020, chutant de 31%. Ainsi, le prix du baril de Brent a atteint 31,43 dollars. Et pour cause : la décision de l’Arabie Saoudite consistant à baisser les prix de vente pour le brut vers toutes les destinations, et ce pour le mois d’avril 2020.
Selon des informations relayées par Bloomberg, le Royaume va produire 10 millions de barils de pétrole par jour, alors qu’il en n’en produira que 9,7 millions en mars courant. Une façon pour lui d’obliger la Russie à reprendre les négociations dans le cadre des pourparlers de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs et Producteur du Pétrole).
Pourquoi l’Arabie Saoudite a-t-elle pris cette décision ? En fait, c’était surtout une contre-attaque suite à l’échec des négociations du 6 mars 2020 entre les membres de l’OPEP et 10 autres pays, avec la Russie comme cheffe de file. L’objectif était d’instaurer une coupe supplémentaire de brut, mais c’était voué à l’échec.

Lire aussi
commentaires
Loading...