Mohamed Hamdi : la photo qui ne passe pas

Il est d’usage pour un ministre de l’Éducation de visiter un établissement scolaire. Mais ce qui passe beaucoup moins bien, c’est le spectacle et la mise en scène, même si ils ne sont pas totalement intentionnels. Mardi 10 mars 2020, le ministre de l’Éducation, Mohamed Hamdi, a effectué une visite au sein de l’école primaire « Boulazhar », située dans l’un des villages de Nabeul.
C’était, aussi l’occasion d’inaugurer la cantine scolaire qui a été construite en partenariat avec l’agence italienne de développement et la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation). Il y a deux éléments qui captent l’attention. Tout d’abord, aucun visage d’enfants n’a été flouté sur les photos publiées sur la page Facebook du ministère de l’Éducation, ce qui constitue une violation des Droits des Enfants. Ensuite, comme on le voit sur l’une des photos – où nous avons dissimulé les visages des deux enfants -, le ministre n’avait nullement besoin de poser en photo à côté de deux élèves pour déguster un repas à la nouvelle cantine. Il ne s’agit pas de remettre en question son engagement pour l’éducation ou autre, mais il fallait respecter l’intimité et la misère des élèves en évitant de les exposer au grand public.

Lire aussi
commentaires
Loading...