Marouane Al Abassi : « aucun problème dans le versement des salaires jusqu’en mai 2020 »

Le contexte épidémiologique actuel a bloqué la quasi totalité des activités économiques, au même titre que des services marchands et non marchands – secteur public et secteur privé -. Dans ce contexte, la crainte des salariés de ne pas toucher leurs paies devient de plus en plus grande.
Malgré cela, le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Marouane Al Abassi, s’est voulu rassurant. Se trouvant actuellement  à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le Gouverneur a indiqué, sur Shems FM, qu’il n’y aura aucun problème dans le versement des salaires pour les mois de mars, d’avril et mai 2020.
Mais parlait-il uniquement du secteur public ? Sans doute. Mais alors, qu’en est-il du secteur privé dans ce cas, qui est un moteur indiscutable de l’économie nationale ? Le président de la CONECT, Tarak Cherif, a récemment appelé l’État à prendre des mesures permettant aux entreprises de respirer afin de pouvoir payer les salaires dans ce contexte épidémiologique délicat.

Lire aussi
commentaires
Loading...