POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Libye : situation complexe et combats intenses

Ghnewa

La Katibat Ghnewa dirigée par Ghnewa Al Kikli s’est opposée dimanche farouchement aux forces de l’ANL pour défendre le cœur de son fief  à Abou Slim. Cette Katibat est l’une des milices du MININT du gouvernement d’entente nationale les mieux équipées en chars et en pièces d’artillerie.
C’est ce qui fait que la partie n’était pas facile pour l’ANL. Le passage par la route de l’aéroport jusqu’à Abou Slim n’a pas été possible pour l’ANL en raison des tirs d’artillerie incessants de Ghnewa et la résistance des milices de Zaouia positionnées sur cet axe. Le seul moyen pour les troupes de Haftar d’atteindre le cœur d’Abou Slim restait l’axe du projet Hadhaba plus à l’Est.
Selon certaines sources, proches de l’ANL, dans le quartier d’Abou Slim, les combattants de Ghnewa étaient en grande difficulté et ses hommes ont dû battre en retraite jusqu’au niveau de la prison. Si l’on croyait ces sources cela mènerait à dire que le secteur d’Al-Rabech d’Abou Slim était complètement aux mains de l’ANL. Ce que l’on dément de sources contraires. Par ailleurs, des témoins de Ben Achour, cités par les pro-Haftar, affirment entendre les tirs de l’ANL qui se rapprochent progressivement du centre de Tripoli allant jusqu’à avancer qu’il ne restait plus à l’ANL que la prise de contrôle de toute la zone du jardin zoologique, notamment du bois d’Al-Nasr et du complexe du Rixos et qu’une fois que ce bouchon ait sauté, il lui sera plus facile  pour pénétrer au cœur de la capitale. Cette analyse de la situation est contrée du côté du gouvernement d’entente et des milices qui défendent Tripoli en affirmant que l’ANL est loin de pouvoir menacer la capitale et que ses troupes continuaient à tourner en rond dans le désert sans pouvoir avancer vers Tripoli en raison de l’opposition qu’elle rencontrée sur tous les fronts.

Lire aussi
commentaires
Loading...