POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Libye : les milices cèdent, l’ANL avance malgré les drones turcs

Les vents tournent dans tous les sens en Libye voisine. la situation se complique, les combats font rage et la direction des affaires change implicitement de mains. Des sources bien informées confirment que Fayez el-Sarraj, Président du Conseil présidentiel de Libye est toujours à Tripoli. Les mêmes sources affirment qu’il ne fait que régler les affaires courantes. La direction des affaires semble donc avoir changé de mains et c’est Bashaaga, en coordination avec le président turc, qui conduit les destinées du GNA.
Sur le terrain, et selon des sources proches des combats, l
es milices affiliées au gouvernement d’Al-Sarraj ont connu de très lourdes pertes en combattants et en équipements. Ces pertes ont été subies suite à une violente attaque des forces armées libyennes du Général Haftar, contre les campements de combattants et de mercenaires syriens dans les régions d’Abou Qarain, Qaddiyah, Zamzam et Al-Swalit.
Ces informations ont été par ailleurs relayées par des médias proches du gouvernement d’Al-Wifaq qui ont reconnu les pertes et parlent d’un « effondrement » des milices devant l’ANL. Ces médias ont même commencé à publier les noms des combattants tués. »
Pour leur part, les forces armées de l’ANL, après s’être couverts des menaces des drones turcs, ont repris leur progression vers Abu Ghrayn sur trois axes , Washaka, Zamzam et Al-Quddahiya alors que les combats se poursuivent avec violence et tous types d’armes sont utilisées dans les combats.

Carte montrant la concentration des frappes de l’ANL sur les positions des milices, tout en poursuivant sa progression vers Abu Ghrayn
Lire aussi
commentaires
Loading...