POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Libye : Haftar décide d’en finir ce soir avec Zouara et Ras Jedir

Des frappes visant les aéroports de Zouara, Mitiga et Misrata et des ministères à Tripoli prévus pour ce soir

L’ANL vient de lancer un ultimatum aux milices de Zouara toujours positionnées à Ras Jedir. Selon cet ultimatum, le poste frontière doit être évacué au plus tard à 8 heures locale. L’assaut sera donné à l’expiration de ce délai.
Par ailleurs, on croit savoir que les policiers en poste à Ras Jedir auraient décidé de quitter le MININT du GEN pour rallier celui du gouvernement provisoire.
Du côté de l’ANL, la décision aurait été prise de procéder à des frappes aériennes sur l’aéroport de Zouara pour détruire les drones turcs et leur centre d’opérations.
Ces informations ont été confirmées puisque l’ANL a averti dans l’après midi la population en lui demandant de s’éloigner de l’aéroport.
Zouara ne voulant toujours pas se rendre malgré l’appel de ses sages sous la menace de miliciens parmi les plus durs.
L’ANL, en prévision des frappes aériennes a diffusé ce soir un communiqué sur lequel on peut lire les mises en garde suivantes :
« Nous recommandons à la population libyenne de s’éloigner au plus vite des lieux suivants :
* Aéroport etbase militaire de Tripoli- Mitiga
* Aéroport et base militaire de Moserata
* Aéroport de Zouara
* Points d’appui et rassemblements de miliciens à Zaouia
* Tous les ministères du GNA à Tripoli dont l’un subira une frappe exemplaire »
Sur le terrain,  une déferlante de frappes air-sol de l’ANL est en cours sur les positions misrati d’Abou Ghrayn où 72 misratis sont tombés ce jour. Les noms de ces éléments ont été diffusés par des médias proche du GNA.
A Misrata on a annoncé plus de 140 blessés qui nécessitent des soins intensifs.


Pour l’heure de violents accrochages ont lieu entre les soldats de l’ANL et les milces d’Al Wifaq soutenues par des mercenaires syriens au projet Al Hadhba et à Salaheddine. Le bruit des échanges de tirs est audible partout à Tripoli.

Les résultats des frappes aériennes de l’ANL : un spectacle désolant

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...