Le PDL expulse l’élue Lamia Jaïdane de l’ensemble de ses structures

Le parti destourien libre (PDL) a annoncé, dans un communiqué rendu public dans la soirée du 2 mars 2020, le gel de l’adhésion au parti de l’élue PDL, Lamia Jaïdane, et son éviction de son bloc parlementaire.
Jaïdane, qui est aussi membre du comité central du parti, comparaîtra également devant la commission parlementaire du règlement intérieur, de l’immunité, des lois parlementaires et électorales, selon le même communiqué.
L’exclusion de Lamia Jaïdane des structures partisanes du PDL survient suite à sa participation à une réunion tenue  dimanche à Ksar Hellel dans le gouvernorat de Monastir.
Une réunion organisée par des politiciens ayant voté pour le gouvernement d’Elyès Fakhfakh qui, selon le PDL, compte parmi ses membres des éléments appartenant aux « Frères musulmans » et ayant rejeté le retrait de confiance du président du Parlement et chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi.
Signalons que le bloc parlementaire du PDL avait officiellement déposé une demande pour inscrire le parti dans l’opposition auprès de l’Assemblée.
Le bloc du PDL composé de 17 députés n’avait pas accordé sa confiance au gouvernement Fakhfakh lors de la plénière tenue le 26  février dernier.
Le gouvernement avait finalement été adopté avec 129 voix pour, 77 contre et une seule abstention.

Lire aussi
commentaires
Loading...