Le ministère du Commerce revient sur l’impact du Coronavirus sur le marché tunisien

Le ministère du Commerce a tenu, ce vendredi 13 mars 2020, un point de presse afin de fournir les dernières données inhérentes au Coronavirus en Tunisie en rapport avec la disponibilité des différents produits sur le marché.
Lors de son intervention, le ministre du Commerce dans le gouvernement Fakhfakh, Mohamed Msilini a assuré qu’en dépit de la situation sanitaire en Tunisie et l’enregistrement de 13 cas confirmés du Coronavirus, l’approvisionnement du marché ne sera pas bloqué.
Cette continuité dans l’approvisionnement sera garantie même au mois de Ramadan malgré la forte demande sur certains produits alimentaires à l’instar du sucre, de la farine, du riz et de la viande dont une partie sera importée.
Ainsi, tout le circuit de production et de distribution sera contrôlé par les services du département. L’éventuelle fermeture des grandes surfaces sera décidée par le ministère de la Santé.
En effet, les agents du contrôle économique ont réussi à saisir 41 mille masques de protection respiratoire dans des dépôts anarchiques ainsi qu’à relever 700 infractions relatives essentiellement à l’augmentation des prix des différents produits.
D’importantes quantités de produits alimentaires subventionnés ont été, par ailleurs, saisis. 100 tonnes de semoule, 20 tonnes de farine et 2500 litres d’huile subventionnée.
En ce qui concerne le gel désinfectant, les prix ont été fixés à 3300 millimes pour les flacons de 100 ml des gels hydroalcooliques, à 4125 millimes pour les flacons de 125 ml et à 8250 millimes pour les flacons de 250 ml et ce selon l’arrêté ministériel du département du Commerce.
Toute hausse des prix de vente au public est punissable par la loi et des sanctions sont prévues pour les contrevenants.
Un plan d’action relatif aux produits tels que les masques de protection respiratoire et les gels désinfectants est, de surcroît, envisagé.

Lire aussi
commentaires
Loading...