Le Coronavirus inspire les fatwas à Béchir Ben Hassan

Le prédicateur salafiste controversé, Béchir Ben Hassan a annoncé, le 12 mars 2020, sur sa page Facebook, que les personnes décédées suite à leur contamination par le Coronavirus n’avaient pas droit à un lavage mortuaire islamique.
Ainsi et selon Ben Hassan, il suffirait de verser de l’eau sur les défunts. Si cela n’était pas faisable, les inhumer sans ce bain rituel serait possible.
La prière funéraire pourrait, également, s’effectuer après l’enterrement du cadavre de la personne infectée.
Des propos irresponsables de la part d’un cheikh qui se permet de donner une fatwa pareille sans aucun fondement scientifique et qui ne fera que semer la panique dans les rangs des Tunisiens.

Lire aussi
commentaires
Loading...