« La collecte de fonds de Mayssa  » se heurte à la rigidité des procédures

L’influenceuse tunisienne résidente au Canada Mayssa Kasbi a lancé une collecte de fonds dédiée à la lutte contre la propagation du coronavirus en Tunisie et destinée notamment aux tunisiens résidents à l’étranger.

La diaspora tunisienne était très réactive à l’égard de cette initiative et beaucoup de dons ont été faits.

En effet, au bout de 4 jours, on a atteint la cagnotte de 52073 euros ( 80770 dollars canadiens).

Néanmoins, Mayssa était malheureusement contrainte à arrêter les dons.

En effet, étant donné que cette collecte a été lancée depuis le compte Facebook personnel de l’influenceuse, des contraintes légales imposées par Facebook risquent d’entraver le déblocage des fonds, notamment quand il s’agit d’une somme importante.

De fait, Mayssa s’est adressée aux autorités concernées (Ministère et OMNE) afin d’obtenir les documents nécessaires qui lui permettent de légitimer la collecte auprès de Facebook .

Toutefois, elle attend toujours les documents qu’elle était censée recevoir hier ( lundi 16 Mars) ainsi que les contacts du responsable Facebook de la région MENA que Mr Adnane Ben Youssef, le conseiller auprès du chef du gouvernement) lui a promis.

Lors de cette période critique, la Tunisie dont l’économie est extrêmement vulnérable, a besoin de tous les tunisiens afin de réussir à faire face à cette crise.

De ce fait, l’Etat est appelé à soutenir les initiatives similaires qui se trouvent avortées à cause de la paperasse et accorder davantage d’importance aux mesures qui y sont liées.

Lire aussi
commentaires
Loading...