La BCT, un facilitateur dans l’écosystème des start-ups selon son gouverneur

C’est en grandes pompes que la seconde édition du Business Forum DiafrikInvest a eu lieu mardi 10 mars 2020. Un événement d’envergure organisé par la CONECT (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie) et l’ANIMA Invest Network. Marouane Al Abassi, gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), était présent.
C’était l’occasion pour lui de revenir sur le rôle de l’institution d’émission dans l’économie tunisienne qui ne consiste pas seulement à combattre l’inflation et à assurer la stabilité financière. La BCT, dans ce contexte, doit s’ouvrir à son écosystème. Il s’agit, aujourd’hui, d’instaurer une synchronisation entre la sphère économique et le développement fulgurant des nouvelles technologies.
Ainsi, poursuit le gouverneur, la BCT a choisi d’incarner le rôle d’un facilitateur au service de l’écosystème des start-ups et de la fintech. « Nous devons saisir les opportunités qui ont transformé le secteur bancaire et le secteur financier, tout en préservant le bon fonctionnement du système dans son ensemble », a précisé le gouverneur de la BCT, qui a rappelé qu’une Sandbox réglementaire sera lancée en juin 2020.
Dans cette optique, des mesures pour simplifier le change sont au programme, d’autant plus que des efforts seront déployés en ce qui concerne l’interopérabilité bancaire. « Les premiers établissements de paiement agréés par la BCT devrait bientôt voir le jour », a encore déclaré le gouverneur.

Ce qu’il faut retenir du Business Forum DiafrikInvest
Pour information, la seconde édition du Business Forum DiafrikInvest constitue un appui aux efforts déployés par la CONECT et ANIMA Investment Network, des pionniers du soutien à l’investissement de la diaspora dans le développement économique et social durable en Tunisie.
La rencontre va s’articuler autour de deux panels qui ont permis d’aborder les enjeux essentiels des mécanismes de financement de l’Innovation et des mécanismes de financement innovants proposés en Tunisie, ainsi que de partager de bonnes pratiques d’entrepreneurs, accélérateurs et investisseurs euro-méditerranéens venus pour l’occasion.
Les bénéficiaires du programme d’accélération DiafrikInvest vont avoir l’occasion de gagner en en l’expérience grâce aux autres, de se remotiver pour surmonter les difficultés du parcours entrepreneurial et se laisser inspirer par leurs réussites. Plus encore : ils y retrouveront leurs mentors, des hauts talents et entrepreneurs expérimentés issus de la diaspora tunisienne et installés en Europe (Suisse, Italie, Allemagne, etc.) avec qui ils ont entretenu des relations professionnelles pendant plusieurs mois dans le cadre du programme de mentorat proposé par DiafrikInvest.
Des temps de networking et des rendez-vous B2B & B2F sont également prévus afin de permettre aux participants d’échanger, d’identifier des investisseurs et des opportunités d’investissements parmi les participants, de s’informer sur les dernières tendances en matière de financement, d’innovation et d’entrepreneuriat, et de rencontrer les experts venus d’Afrique et d’Europe pour cet événement de haut niveau.

Lire aussi
commentaires
Loading...