Fuite d’un homme d’affaires et de son épouse de l’auto-isolement: l’AMT appelle à l’ouverture d’une enquête

Dans un communiqué rendu public dans la soirée de ce lundi 30 mars 2020, l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) a mis en garde contre le laxisme face à l’incident de la fuite d’un homme d’affaires et de sa femme d’un hôtel d’auto-isolement abritant des personnes suspectées d’être contaminées par le nouveau coronavirus (COVID-19), situé dans la région de Chott Meriem dans la ville de Sousse et ce, suite à l’intervention de personnalités influentes, au pouvoir législatif -NDLR: en référence à des élus à l’Assemblée des Représentants du Peuple-.
Le même communiqué a mis en garde contre cet incident qui pourrait constituer une menace pour la santé des habitants de Sousse et de Nabeul, d’autant plus que les deux individus en question continuent leurs activités normalement au sein de leur hôtel à Nabeul et donc, sont en contact permanent avec les employés dans l’irrespect total des mesures préventives.
A cet effet, le même communiqué a appelé les ministres de la Santé et de l’Intérieur à accélérer les procédures afin d’ouvrir une enquête sur cet incident et afin de déterminer les responsabilités.
S’exprimant sur les ondes de Jawhara Fm ce lundi, le député du bloc parlementaire de la Réforme nationale, Hafedh Zouari a nié être intervenu au profit de l’homme d’affaires et son épouse. Toutefois, il n’a pas écarté une éventuelle intervention de certains élus dans ce sens. Il a précisé que l’hôtel était sécurisé assurant que les deux personnes en question n’ont pu s’échapper qu’avec l’aide de certains responsables. Il a fini par appeler le ministère public à agir afin de dévoiler les circonstances de cet incident. 

Lire aussi: Fuite d’un homme d’affaires de l’auto-isolement : Quel lien avec Hafedh Zouari ?

Lire aussi
commentaires
Loading...