Fuite des capitaux : un coût annuel de 4,1 milliards de dollars pour l’économie tunisienne

Le marché parallèle et la fuite des capitaux constituent deux fléaux qui n’ont eu de cesse de dévorer l’économie nationale. Rien que pour le marché parallèle, on parle, selon certains observateurs, de la moitié de l’économie nationale. Concernant la fuite des capitaux, les chiffres évoqués par le membre de l’Instance Directive du Forum Tunisien des Droits économiques et Sociaux (FTDES), Mounir Ben Hassine, font froid dans le dos : l’économie perd 4,1 milliards de dollars chaque année depuis 2011. Avant cette date, les pertes étaient de 1,6 milliard de dollars.
Le responsable s’exprimait à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres des Mouvements Sociaux, organisée à Sousse. C’était, aussi, l’occasion de revenir sur les droits sociaux et sur la migration. Sur ce dernier point, Mounir Ben Hassine souligne que 95 000 compétences tunisiennes ont quitté le pays depuis 2011. La migration des cols bleus, pour sa part, est aussi inquiétante : 3000 travailleurs tunisiens quittent le pays chaque année selon la même source.
Autre point abordé lors des Rencontres des Mouvements Sociaux : la manifestations. Chaque année, pas moins de 10 000 mouvements sociaux sont enregistrés selon le membre de l’Instance Directive du FTDES. Ce phénomène reflète, selon lui, la volonté des tunisiens d’obtenir la satisfaction de leurs revendications exprimées depuis 2011.

Lire aussi
commentaires
Loading...