En prison aussi, on se protège du coronavirus

Mosquées, établissements scolaires et universitaires, sociétés régionales du transport : tous ont pris des dispositions afin de protéger les citoyens du coronavirus. Dans les prisons aussi, la vigilance est de mise. L’Instance Générale des prisons a annoncé, dans la soirée de ce mercredi 11 mars 2020, une série de mesures visant à limiter la propagation du virus.
Dans cette optique, les visites directes seront temporairement suspendues. Seules les visites ordinaires – avec une séparation entre les prisonniers et les visiteurs – seront autorisées pour l’instant. Les sacs de provisions destinés aux prisonniers sont aussi dans le viseur puisqu’ils ne seront acceptés que 2 fois par semaine au lieu de 3 fois.
D’autres mesures seront prises dans les établissements pénitenciers en vue de se protéger du coronavirus :

  • Mise en place des scanners thermiques
  • Achat des produits et des outils d’entretien pour assurer la propreté
  • Opérations régulières pour désinfecter tous les espaces des établissements pénitenciers, ainsi que les moyens de transport
  • Augmentation du nombre des campagnes d’informations et de sensibilisation portant sur le coronavirus et sur les manières de s’en protéger
  • Coordination permanente avec les directions régionales de la Santé
  • Mise en place d’espaces dédiés à la quarantaine
Lire aussi
commentaires
Loading...