Des Tunisiens rapatriés protestent contre la quarantaine obligatoire

Un groupe des Tunisiens revenant essentiellement de l’Italie et de la Turquie ont semé le chaos devant l’aéroport Tunis-Carthage, dans la soirée de ce vendredi 20 mars 2020.
Ces rapatriés se sont, en effet, obstinés à rejoindre les bus que l’Etat a mis à leur disposition afin de les transférer aux lieux de quarantaine qui lui ont été consacrés.
Une quarantaine obligatoire de 14 jours dans le cadre des nouvelles mesures de lutte contre la propagation du Covid-19 en Tunisie.
Les individus en question ont arrêté les bus et bloqué les routes. Certains d’entre eux ont tenté de s’échapper pour ne pas être amenés à se placer en isolement tout en refusant de subir les examens médicaux
Il s’agit de la première tentative de l’Etat relative à un isolement obligatoire dans des centres de quarantaine, a précisé le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki sur la chaîne télévisée Al Wataniya 1 ce soir.
Mekki a, dans ce sens, regretté qu’un grand nombre de ces ressortissants ne se conformaient pas l’auto-isolement dès leur retour et faisaient preuve d’insouciance compromettant leur santé ainsi que celle de tous les Tunisiens.

خطير جدا ⚠️برتاجيو الفديو قبل ميفسخوها⚠️ توه قدام مطار تونس قرطاج الي راجعيين من إيطاليا و تركيا ما يحبوش يمشيو للحجر الصحي. فم منهم حب يهرب, الأمن محاصرهم مالجهتين ⛔ فديو Aymonouvić Rhouma

Publiée par Hassen Mokadem sur Vendredi 20 mars 2020

Lire aussi
commentaires
Loading...