POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Covid-19 : Les consignes de la Fi2T pour la préservation du secteur touristique

La Fédération interprofessionnelle du tourisme tunisien (Fi2T) a contesté les mesures annoncées par le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh jugeant qu’elles seront incapables d’éviter une débâcle économique à partir du mois d’avril 2020.
Dans un communiqué envoyé à Réalités Online ce soir du dimanche 29 mars 2020 et signé par son président, Houssem Ben Azzouz, la Fédération a relevé que ces annonces ne permettront pas de remédier à la faillite de centaines d’entreprises touristiques à l’instar des agences de voyages, des hôtels, des artisans et des agences de location de voitures.
Ces mesures n’entraveront pas, également, la mise au chômage de dizaines de milliers d’employés d’autant plus que le secteur compte environ 100 mille emplois et 400 mille indirects. Près de 4 millions de Tunisiens dépendent directement ou indirectement de l’industrie touristique qui représente 14% du PIB.
La Fédération a, par ailleurs, préconisé 4 mesures urgentes à savoir :
1- Prise en charge par l’Etat des salaires du mois d’avril et mai 2020.
2 – Report ou suppression des cotisations sociales relatives au 1er et 2ème trimestre 2020, sans pénalité, sans formalité et sans justification.
3 – Rééchelonnement des dettes fiscales (IS 2019, 1er acompte provisionnel, TVA, déclarations mensuelles des mois de mars et avril 2020…) sur une longue période, sans pénalité.
4 – Prêts bancaires de trésorerie avec accès facile et à taux très modéré, voire à taux 0.
La Fédération a, ainsi, jugé crucial que l’Etat continue de solliciter l’aide financière urgente des pays riches, des instances régionales et internationales (Union Européenne, FMI, Banque Mondiale, ONU…) en vue de réduire les répercussions du Covid-19 sur l’économie nationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...