Coronavirus: quelles solutions pour éviter une année blanche?

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook ce samedi 21 mars 2020, la députée Amira Charfeddine est revenue sur la situation sanitaire que traverse actuellement le pays suite à l’enregistrement de dizaines de cas contaminés par le nouveau coronavirus COVID-19 et ses éventuelles répercussions sur l’année scolaire.

Dans ce contexte, l’élue à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adressé un message rassurant à l’ensemble des élèves et des parents affirmant que l’hypothèse d’une année scolaire blanche n’est pas à l’ordre du jour.

La députée a salué l’engagement du ministre de l’Education nationale Mohamed Hamdi afin d’apporter les solutions adéquates et de remédier à la situation. A cet effet, elle indique que le ministre propose deux solutions. Il s’agit du report du troisième trimestre à une date ultérieure ou encore son annulation en prenant en considération uniquement les moyennes du premier et second trimestres conformément aux textes de loi en vigueur.

Amira Charfeddine a assuré que l’ensemble des concours nationaux auront bel et bien lieu dans des délais qui seront fixés ultérieurement en fonction des répercussions de la pandémie sur la Tunisie. Elle a toutefois assuré qu’il n’est pas question d’observer une année blanche.

Lire aussi: Covid-19 : Possibilité du report de l’épreuve du baccalauréat

Lire aussi
commentaires
Loading...