Coronavirus : n’est-il pas l’heure de passer au niveau 3 de la vigilance épidémiologique ?

Crédit photo : Mohamed Krit.

Le nombre de contaminations par le coronavirus a fait un bon de 10 cas confirmés d’après les dernières analyses médicales – 39 cas au total -. Le Directeur des soins de base et de l’hygiène au sein du ministère de la Santé, Docteur Chokri Hamouda, affirme que le nombre de cas confirmés va augmenter dans les prochains jours, chose qu’il nous a déjà expliquée dans une précédente déclaration.
Actuellement en Tunisie, nous sommes au 2ème niveau de vigilance épidémiologique sur une échelle de 4. Ne faudra-t-il pas passer au niveau 3 à titre préventif et pour mieux contenir la propagation du virus ? Cette hypothèse est plausible selon Chokri Hamouda, qui a ajouté, lors d’une conférence de presse ce jeudi 19 mars 2020, que de nouvelles mesures préventives seront annoncées.
Egalement présente, la Directrice de l’Observatoire National des Maladies nouvelles et émergentes (ONME), Nissaf Ben Aleya, a rappelé que la Tunisie ne compte pas encore de zones entièrement infectées par le coronavirus, ce qui laisserait entendre que le passage au niveau de vigilance 3 n’est pas encore à l’ordre du jour.
Il ne s’agit nullement de remettre en question le travail des autorités sanitaires qui travaillent d’arrache-pieds jour et nuit pour nous protéger. Cependant, pourquoi ne pas anticiper et passer directement à des niveaux de protection plus élevés ? Il convient de rappeler les 4 niveaux de vigilance en Tunisie :

  • Niveau 1 : à ce stade, on compte des cas importés et isolés, comme c’était le cas au début du mois de mars 2020 avec le patient de Gafsa
  • Niveau 2 (niveau actuel) : des cas venant de l’étranger en clusters avec une transmission communautaire
  • Niveau 3 : le nombre de clusters atteint 3. Le virus, dans ce stade, circule activement. Des actions collectives sont ainsi menées afin de limiter la saturation du système sanitaire
  • Niveau 4 : mise en quarantaine d’une ou de plusieurs régions du pays
Lire aussi
commentaires
Loading...