CNAM : vers une sortie de crise avec les parties syndicales ?

Face à la crise qui secoue les caisses sociales, une réunion a été organisée ce vendredi 6 mars 2020 entre les représentants de la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) et ceux du Syndicat Tunisien des Pharmaciens d’officines. Le nouveau ministre des Affaires Sociales, Mohamed Habib Kchaw, était présent.
L’objectif était de réaffirmer l’engagement du gouvernement en vue d’assainir le climat sociale et de résoudre la crise. « Toutes les parties prenantes au débat doivent se partager les sacrifices. Chaque partie doit faire preuve de responsabilité », a déclaré le ministre.
Pour sa part, le président du Syndicat Tunisien des Pharmaciens d’Officines a assuré que l’organisme était prêt à adhérer au nouveau système d’échange de données « Lebece », et ce dans le cadre de l’interactivité et des concertations entre les deux parties prenantes au débat. A titre d’information, les négociations entre le gouvernement et les syndicats vont reprendre dès le lundi 9 mars 2020. Rappelons, d’un autre côté, que l’accord sectoriel entre la CNAM et les pharmacies a failli être suspendu le 31 janvier 2020. De fait, les parties syndicales réclament l’entrée en vigueur des accords signés depuis janvier et février 2019 avec les autorités. Elles revendiquent, entre-autres, que la CNAM remboursent ce qu’elle doit aux pharmaciens.

Lire aussi
commentaires
Loading...