BCT : mesures exceptionnelles pour alléger l’impact de l’épidémie du Covid-19

Réuni mardi 17 mars 2020, le conseil d’administration a pris une série de décisions pour, selon un communiqué rendu public ce mercredi soir, contribuer à faire face aux répercussions économiques et sociales de l’épidémie du Covid-19.
Dans ce cadre des mesures dans le domaine de la politique financière ont été prises pour alléger la charge financière sur les personnes et les entreprises et la préservation des postes d’emploi.
Des mesures exceptionnelles ont été également prises en vue de soutenir les entreprises économiques dans l’objectif de préserver le tissu économique et la protection des emplois.
Parmi les mesures prises on relève le renforcement de la capacité bancaire à soutenir les entreprises économiques, à travers plus de souplesse en ce qui concerne les normes de gestion du risque.  Au niveau du paiement et en vue de réduire les déplacements des clients aux agences bancaires, il a été décidé d’assurer la continuité des services de retrait monétaire au niveau des distributeurs, gratuitement en annulant la commission de retrait. Les banques mettront à disposition tout un stock de cartes bancaires. Ce qui est à même d’aider à réduire le risque de propagation et de contamination par le virus
Par ailleurs et dans le cadre de la politique monétaire, il a été décidé de baisser le taux directeur de 100 points de base pour se situer à 6,75%. Cette mesure permettrait d’alléger les charges financières des personnes ayant des crédits auprès des banques. ce qui augmentera leur pouvoir d’achat et limitera les répercussions conjoncturelles actuelles. La baisse du taux directeur allégera également les charges financières des entreprises, notamment les PME, ce qui garantira leur pérennité et celle des postes d’emploi qu’elles offrent.
La BCT souligne dans ce cadre  sa disposition à fournir les liquidités nécessaires aux banques afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités et sortir de cette période exceptionnelle.
dans le souci de garantir la stabilité du secteur financier, la BCT publiera une circulaire à l’intention des banques et des établissements financiers incluant une série de mesures exceptionnelles pour soutenir les entreprises économiques de manière à contribuer à préserver le tissu économique et protéger les postes d’emploi. Cette circulaire permettra après sa publication :
* d’accorder aux entreprises la possibilité de reporter le remboursement des échéances dues en principal et en intérêt durant la période allant du 1er mars jusqu’à fin septembre 2020, de modifier le tableau d’amortissement en fonction de la capacité de chaque bénéficiaire. Cette mesure concernera, les crédits professionnels accordés aux clients (classe 0 et 1) qui présenteront une demande à à la banque dans ce sens.
* La possibilité aux banques et institutions financières d’accorder aux bénéficiaires du report de nouveaux financements
* La possibilité d’élargir les mesures de report aux clients (classe 2 et 3) au cas par cas et selon une évaluation de la situation du client.
Pour faciliter cette opération et renforcer la capacité du secteur bancaire à aider les entreprises économiques à travers plus de souplesse en ce qui concerne les normes de gestion du risque. et ce à l’instar de :
*  Les mesures de soutien ne seront pas considérées comme étant un rééchelonnement de crédit et la période de report ne sera prise en considération pour la détermination de l’ancienneté des dus.
* Le traitement avec plus de souplesse au niveau du ratio crédits/dépôts
Le communiqué du conseil d’administration de la BCT souligne que l’institut d’émission , en coordination avec le ministère des finances, est prêt à prendre toute mesure supplémentaire en cas de nécessité.

Lire aussi
commentaires
Loading...