Arrêté pour avoir diffusé des rumeurs liées à la démission de hauts responsables de l’Etat

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du dimanche 22 mars 2020, le ministère de l’Intérieur a annoncé que les unités sécuritaires viennent de procéder à l’arrestation de l’administrateur  d’une page sur le réseau social Facebook ayant été à l’origine de la diffusion, le 21 mars dernier, d’une série de fausses nouvelles liées à la démission de cadres sécuritaires et de hauts responsables de l’Etat. Ce même communiqué a précisé que le téléphone mobile et l’ordinateur portable de l’inculpé ont été saisis. Après consultation du ministère public, il a été ordonné de le maintenir en état de détention en attendant sa comparution devant la justice pour atteinte à l’ordre public de l’Etat.

Rappelons que plusieurs rumeurs ont ravagé les réseaux sociaux dans la soirée du samedi dernier, à quelques minutes de la diffusion du discours du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh au cours duquel il a annoncé une série de mesures sanitaires, économiques et sociales pour atténuer les répercussions de la crise sanitaire que traverse a actuellement la Tunisie suite à l’enregistrement de dizaines de cas contaminés par le nouveau coronavirus COVID-19.

Lire aussi: Coronavirus en Tunisie: Fakhfakh annonce une série de mesures sociales et économiques (Vidéo)

Lire aussi
commentaires
Loading...