Amous: « La Pharmacie centrale a retrouvé ses réserves habituelles de médicaments »

Les médicaments manquants actuellement en Tunisie ont régressé de 400 à seulement 30 types de médicaments, à en croire le président directeur général de la pharmacie centrale, Khalil Amous qui s’exprimait lundi sur le plateau de « la Matinale » à la Radio Shems FM.
« Cinq types de médicaments de traitement du cancer sont actuellement en rupture de stock à l’échelle internationale. Notre stock à nous de médicaments du cancer se trouvant présentement dans la Pharmacie centrale suffit pour six mois, poursuit-il. Quatre ou cinq types de médicaments vitaux ont aujourd’hui leurs génériques. Les médicaments pour les maladies neurologiques ont également leur générique. En tout cas, la Pharmacie centrale a retrouvé ses réserves de médicaments habituelles qui sont de l’ordre de deux à trois mois »,
« Nous détenons un stock stratégique d’équipements médicaux et paramédicaux acquis depuis près d’un mois et consacré au Coronavirus. Nous invitons les citoyens à ne pas se procurer des bavettes de manière gratuite et sans véritable utilité, car elles sont réservées aux patients et n’ont vraiment aucun effet sur les personnes qui ne sont pas contaminées », conclut Amous.
Lire aussi
commentaires
Loading...