Algérie : Tebboune décide de suspendre les liaisons ferroviaires et les transports collectifs urbains et inter-wilayas.

Le président de la République algérienne a annoncé huit nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.
Abdelamdjid Tebboune a présidé ce jeudi 19 mars au siège de la présidence une réunion complémentaire à celle de mardi 17 en présence du Premier ministre, de nombreux membres du gouvernement et les responsables des services de sécurité, selon un communiqué de la Présidence.
Huit mesures supplémentaires ont été décidées au cours de la réunion, parmi lesquelles la suspension des liaisons ferroviaires et les transports collectifs urbains et interwilayas.
L’autre mesure prise, c’est la mise en congé, sans effet sur leur salaire, de 50% des fonctionnaires, hormis ceux des services vitaux, ainsi que des femmes travailleuses ayant des enfants en bas âge. Pour les deux cas, les catégories concernées par la mise en congé seront définies par un décret exécutif du Premier ministre.
Aussi, les cafés et restaurants seront fermés temporairement dans les grandes villes. Ces mesures prendront effet à partir de dimanche 22 mars à 1h00 (du matin) jusqu’au 4 avril et pourront être levées ou reconduites en cas de besoin.
Le président a en outre ordonné de réguler le marché afin d’éviter les pénuries des produits alimentaires de base, et chargé le ministère de l’Intérieur de coordonner avec les ministères du Commerce et de l’Agriculture de traquer les spéculateurs et de prendre les mesures adéquates à leur encontre, y compris la mise sous scellés de leurs entrepôts et locaux, leur dénonciation dans la presse et leur présentation devant la justice.
Au cours de la réunion, il a été également décidé de renforcer la commission de veille et de suivi mise en place au niveau du ministère de la Santé par une commission scientifique, composée de grands médecins et d’experts. Djamel Fourar, directeur de la prévention au ministère de la Santé, est désigné porte-parole de cette commission scientifique. Enfin le ministère des Finances a été instruit de faciliter les procédures de dédouanement des produits alimentaires importés.
Le chef de l’Etat algérien a réitéré que la situation est sous contrôle, invitant les citoyens à ne pas céder à la panique. Il a aussi de nouveau dénoncé ceux qui distillent des rumeurs alarmantes et de fausses informations en rapport avec la crise.
Le président Tebboune a indiqué que la situation s’éclaircira dans les dix premiers jours du mois prochain, à l’issue de la période d’isolement des derniers ressortissants algériens encore bloqués dans certains aéroports étrangers et qui sont rapatriés par vagues successives.
« Même si on passe au stade 3 de l’épidémie, a rassuré chef de l’Etat algérien, il sera fait recours aux moyens et capacités de l’ANP ».
Enfin, Tebboune a invité les citoyens à limiter leurs déplacements dans leurs quartiers et réitéré son instruction aux services de sécurité d’empêcher tout rassemblement ou marche qui mette en péril la sécurité des citoyens.
(TSA Algérie)
Lire aussi
commentaires
Loading...