Affolés par le coronavirus, des citoyens envahissent les grandes surfaces

Crédit photo : Mosaïque FM.

Quoique l’on puisse dire, quoique les autorités publiques et les professionnels de la santé puissent dire, rien ne saurait empêcher la panique, parfois exagérée, de gagner nos concitoyens à cause du coronavirus. Plusieurs témoignages, que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs, ont mentionné l’épuisement des stocks de certains produits alimentaires dans les grandes surfaces, et ce depuis la soirée du lundi 2 mars 2020, lorsque le premier cas confirmé du virus a été officialisé.
Une grande partie des produits du quotidien est touchée : pâtes, couscous, œufs, yaourt.. Pis encore : l’épuisement des stocks a aussi été constaté pour certains produits pharmaceutiques, comme les désinfectants, les gels anti-bactérien et les masque de protection.
Ressentir la peur est légitime, mais il faut éviter que cela ne devienne exagéré. Il est inutile de se ruer vers les magasins pour vider les rayons. Certes, la situation est difficile, mais elle n’est pas catastrophique. A quoi pense ce citoyen qui s’emparent de 5 à 6 packs d’eau ou d’œufs ? Les personnes affolées oublient qu’elles ne font qu’empirer la situation par leurs agissements et qu’en consommant normalement, les dégâts du coronavirus seront minimes. Pas seulement : cela ouvrira la voie aux accapareurs qui ne manqueront pas de profiter de la misère des autres et, surtout, de leur affolement.

Lire aussi
commentaires
Loading...