Affaire des ressortissants infectés ayant quitté la quarantaine : faut-il s’en inquiéter ?

L’affaire du ressortissant tunisien reparti à Strasbourg a suscité de vives inquiétudes au sein de l’aéroport Tunis Carthage. Le personnel de l’aéroport qui était en contact avec la personne, qui est l’homme infecté par le coronavirus et âgé de 85 ans, a été prié de ne pas se rendre au travail. Dans une déclaration accordée à Réalités Online ce mardi 10 mars 2020, la directrice générale de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE) au sein du ministère de la Santé, Insaf Ben Alia, a assuré que ces mesures sont préventives.
Les cas inquiétants, souligne-t-elle, sont ceux qui étaient restés en contact direct avec la personne infectée par le coronavirus pendant au moins une heure. « A l’aéroport, le contact avec le personnel était bref. Le ressortissant tunisien n’était que de passage. Autrement dit, les proches des personnes qui travaillent à l’aéroport peuvent sortir et vivre normalement. Quant au personnel de l’aéroport lui-même, il ne fait l’objet que d’une mesure préventive au cas où », a-t-elle encore expliqué.
A titre de rappel, des sources ont indiqué, hier, à Réalités Online que deux ressortissants tunisiens atteints par le coronavirus ont quitté la quarantaine sans autorisation afin de se rendre à Strasbourg. Le nombre de cas confirmés en Tunisie a atteint, désormais, 5 selon la dernière annonce du ministère de la Santé. Chaque après-midi, un point presse aura lieu afin de rendre compte de l’évolution de la situation. Rappelons, aussi, que le niveau de vigilance est passé à 2 en Tunisie et que plusieurs mesures ont été annoncées dans la soirée du lundi 9 mars 2020 pour contrer le coronavirus.

Lire aussi
commentaires
Loading...