Six mois de prison pour 3 personnes ayant enfreint l’auto-isolement

Deux personnes ont écopé de 6 mois de prison ferme alors qu’une femme a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis pour avoir enfreint l’auto-isolement décrété suite à la propagation du Covid-19 faisant état de 89 contaminations et 3 décès en Tunisie.

Le verdict a été prononcé par le Tribunal cantonal de Tajerouine, dans le gouvernorat du Kef, ce lundi 23 mars 2020. Les contrevenants ont été appréhendés par les autorités sécuritaires à Tajerouine, le 18 mars courant.

Face à l’insouciance de certains et leur violation des règles de la quarantaine mettant en péril leur santé ainsi que celle de toute personne qui entre en contact avec eux, il a été décidé d’imposer des sanctions conformément à l’article 312 du Code pénal.

L’article en question stipule qu’« est puni de six mois d’emprisonnement et de cent vingt dinars d’amende, quiconque aura contrevenu aux interdictions et mesures prophylactiques ou de contrôle ordonnées en temps d’épidémie ».

Lire aussi
commentaires
Loading...