2500 ingénieurs quittent la Tunisie chaque année

Mohamed Amine Grichi, membre du conseil de l’Ordre des ingénieurs tunisiens (OIT) a annoncé, ce samedi 7 mars 2020, que parmi les 7000 ingénieurs qui obtiennent leurs diplômes annuellement, 2500 dont la plupart sont des ingénieurs en informatique quittent la Tunisie.

Grichi a précisé, dans une déclaration accordée à Jawhara FM en marge d’une conférence organisée par l’OIT aujourd’hui, que la formation de ces ingénieurs coûte à l’Etat des millions de dinars et que le marché d’emploi en Tunisie leur est défavorable.

Et d’ajouter que les ingénieurs souffrent d’une basse rémunération les incitant à partir pour les pays étrangers notamment la France.

Le déséquilibre entre la demande du marché et le nombre des ingénieurs formés ainsi que la non-concordance entre le marché tunisien et les variables technologiques représentent, entre autres, les problèmes essentiels qui secouent le secteur, selon Mohamed Amine Grichi.

Ce dernier a, ainsi, lancé un appel aux autorités les exhortant à intervenir et être à l’écoute des préoccupations des professionnels du secteur.

Lire aussi
commentaires
Loading...