Samir Dilou: On aurait pas dû accuser Qalb Tounes de corruption

Le dirigeant au sein du mouvement Ennahdha Samir Dilou a affirmé ce lundi 17 février 2020 que le la politique supporte le changement des positions considérant que les dirigeants de son parti avaient eu tort en accusant le parti Qalb Tounes de corruption lors de la campagne électorale pour les élections législatives. Il a ajouté que son parti n’a pas pu cerner la corruption et a donc fini par changer d’avis.

Lire aussi: Samir Dilou: Ennahdha n’a pas l’intention de retirer la confiance au gouvernement Chahed

Lire aussi
commentaires
Loading...