Pharmacie centrale: des réserves en médicaments de trois mois

Les réserves en médicaments se trouvant actuellement dans les entrepôts de la pharmacie centrale ne dépassent pas les trois mois, à en croire le directeur général Khelil Amous.
Les médicaments importés et qui manquent actuellement auprès de la pharmacie centrale vont de 50 à 60 types.
L’argent dû par les caisses sociales à la pharmacie centrale est de 460 millions de dinars.
Les hôpitaux publics doivent de leur côté à la pharmacie centrale un montant global de 440 millions de dinars.
« Un plan de sauvetage de la pharmacie centrale sera présenté au prochain gouvernement, assure le DG, Khelil Amous. Ce plan s’articule prioritairement autour de la récupération de l’argent que doivent à la pharmacie centrale aussi bien les caisses sociales que les hôpitaux publics ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...