Oscars 2020 : Une nuit de surprises et l’épopée du Parasite crée l’histoire

La 92ème cérémonie des Oscars sera incontestablement gravée dans l’histoire du septième art.

En effet, ce dimanche 9 Février 2020, on a décerné le prix suprême de la cérémonie phare de Hollywood au premier long-métrage non anglophone pour la première fois dans l’histoire des Oscars.

Après avoir récolté les 3 statuettes du « Meilleur Scénario original», « Meilleur réalisateur » et « meilleur film international », à la surprise de tous, la tragi-comédie du réalisateur sud-coréen Bong Joon Ho « Parasite » a réussi à obtenir le prix du meilleur film, entrant ainsi dans la légende des Oscars.

Ainsi, « Parasite » a dérouté les pronostics des experts qui assumaient que ce prix sera attribué à l’œuvre du réalisateur britannique Sam Mendes, «  1917 ».

En dépit de la palme d’Or qu’il a obtenu en Mai au Festival de Cannes et des trophées collectés au Golden Globes, la victoire de « Parasite » était une véritable surprise pour le gratin de l’industrie cinématographique.

Néanmoins, au-delà de Parasite, pour la première fois de l’histoire de la cérémonie, un acteur atteint de trisomie a présenté un Oscar.

En effet, Zack Gottsagen, le comédien de «  Le faucon au beurre d’arachide », a annoncé le lauréat de la catégorie « Oscar du meilleur court métrage de fiction ».

Ce n’est pas tout, Brad Pitt a aussi obtenu le premier Oscar de sa carrière dans la catégorie « meilleur second rôle masculin » pour son rôle dans « Once upon a time…in Hollywood » de l’icône Quentin Tarantino.

La cérémonie était insolite, notamment grâce au « Parasite » qui a franchi toutes les barrières linguistiques et qui a confirmé l’universalité de l’art de la façon la plus subtile.

Par le biais de sa satire espiègle qui mixe un thriller et une comédie familiale décalée, Bong Joon Ho était la star d’une nuit qui restera dans les annales des Oscars.

I.GH

Lire aussi
commentaires
Loading...