L’ESS ne décolle pas, le  CSHL enfonce le CAB

Au tour de l'effectif de l'ESS de sacrifier à la mode de la grève d'entrainement
Pourtant débarrassée d’un Garrido devenu franchement encombrant, l’Etoile Sportive du Sahel n’en a pas pour autant retrouvé le sourire.
Avec la moitié de l’effectif titulaire hors de liste, elle a concédé samedi un nul très décevant (0-0) sur sa pelouse de Hammam-Sousse face à une belle formation du Croissant Sportif de Chebba.
Le club étoilé reste sur six matches sans victoire. Et quand ça ne veut pas sourire, eh bien, ça ne sourit pas.
Même le penalty obtenu à la 81′ et tiré (mollement, « téléphoné » comme on dit) par Mortadha Ben Ouannès a été gâché, le gardien Ali Kalaï s’y opposant assez facilement.
Coachée samedi par l’entraineur adjoint Imed Ben Younès suite au limogeage quelques heures plus tôt de Garrido, l’ESS, qui a vite perdu son gardien Makram Bediri, expulsé à la 35′ pour avoir touché le ballon de la main hors de la surface de réparation s’éloigne de la 2e place devenue par la force des choses son objectif cette saison.
Dans l’autre match avancé de cette 14e journée, le Club Sportif de Hammam-Lif repris en main par l’assistant Nabil Tasco sort la tête de l’eau, enfonçant un Club Athlétique Bizertin repris la veille seulement par Sofiène Hidoussi.
Les Balieusards l’ont emporté chez eux (2-1) grâce à des buts de Marcelin Kopko 17′ et l’Algérien Antar Jamouni 80′, alors que les Nordistes ont réalisé leur but grâce à Adem Rejaibi 66′.
Cette affiche du bas du tableau a enregistré l’expulsion de Habib Yaken (CAB) à la 77′, et Mehrez Berrajah (CSHL), sans oublier un ramasseur de balles.
Après ces deux matches de la 14e journée, le classement s’établit comme suit:
1) EST       37 points
2) USM      28
3) CSS       25
4) ST         24
5) CA         23
6) ESS       20
7) USBG    18
8) CSCH    15
-ASS          14
10) JSK     12
-CSHL        12
12) CAB     11
13) ESM      9
14) UST       8.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...