L’Espérance déchante

Comme une malédiction, l’Espérance Sportive de Tunis perd une quatrième supercoupe d’Afrique.
Le scénario de ce vendredi 14 février 2020 ressemble en tout cas parfaitement à celui d’il y a un an devant les Marocains du Raja Casa.
Pourtant, le club sang et or a eu une plus grande possession du ballon. Toutefois, au registre des occasions franches, des tirs et des initiatives, il s’est fait dominer par les copains de Benchergui.
La défense a paru prenable en l’absence de l’Algérien Abdelkader Badrane, alors que Kwame Bonsu a gâché un nombre incalculable de ballons, sans parler des erreurs commises par l’entraîneur Mouine Chaâbani.
Bref, Zamalek SC d’Egypte a mérité son sacre, et aurait même pu l’emporter par un score encore plus large.
Les buts du club cairote ont été marqués par Youssef Ibrahim Obama 2′, et Achraf Benchargui à la 58′ et 90′
L’EST a réduit l’écart à la 54′ sur penalty par le biais d’Abderraouf Benguith.
La formation alignée  vendredi au stade Al Gharrafa de Doha était la suivante:
 Moez Ben Chérifia, Sameh Derbali, Khalil Chemmam, Mohamed Ali Yaacoubi, Elyès Chetti, Fousseny Coulibaly, Kwame Bonsu (Taha Yassine Khenissi 59′), Hamdou Houni, Brahima Ouattara (Fadi Ben Choug 77′), Bilel Bensaha (Mohamed Ali Ben Hamouda 68′)
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...