Le président algérien appelle les ministres à utiliser uniquement les bus dans leurs déplacements

Abdelmagid Tebboune
Le président algérien fraîchement élu Abdelmadjid Tebboune a décidé ce dimanche 16 février 2020 d’interdire officiellement les cortèges des visites régionales des ministres et hauts responsables de l’Etat considérant que ces visites traduisent la recherche du luxe et entravent les intérêts des citoyens.
Le président qui s’exprimait lors d’une allocution prononcée dans le cadre d’une réunion tenue en présence des membres du gouvernement portant sur les problèmes de développement auxquels fait actuellement face le pays, a mis l’accent sur la nécessité de lutter contre la dilapidation des fonds publics notamment lors des visites de terrain effectuées par les ministres dans les différents wilayas du pays. Il a considéré que ces visites devraient traduire la volonté de résoudre les problèmes et non la recherche du luxe.
Il a également indiqué qu’il est désormais strictement interdit d’inviter des personnes qui ne sont pas concernées par les dossiers ajoutant que seuls les responsables directs sont permis de prendre part à ces visites.
Le chef de l’Etat a également appelé à l’usage des  bus uniquement considérant que les cortèges officiels sont très coûteux et provoquent des embouteillages.
Lire aussi
commentaires
Loading...