Le ministère des affaires étrangères dénonce la participation de la sélection féminine de tennis à un match contre Israel

Le ministère des Affaires étrangères monte au créneau.
L’équipe nationale féminine de tennis a rencontré ce mercredi à Helsinki, en Finlande Israel dans le cadre de la Fed Cup. Au-delà du résultat enregistré, c’est toute la politique d’un pays qui est désavouée par ses propres représentants sportifs.
Mercredi 5 février, le ministère des AE a dénoncé dans un communiqué toute tentative de normalisation avec l’Etat sioniste, y compris dans le domaine sportif.
« Cette rencontre de tennis constitue une violation des engagements historiques de la Tunisie vis-à-vis de la juste cause palestinienne. Elle est tout à fait contraire à la position de l’Etat tunisien qui soutient les droits du peuple palestinien frère à établir un Etat indépendant selon les frontières de 1967, et dont la capitale est Al Qods-Est selon la légalité internationale et les différentes initiatives arabes afférentes« , lit-on dans ce communiqué.
Ce mercredi, Chiraz Bechri s’est inclinée devant sa rivale sioniste (2 sets à 0), alors qu’Ons Jabeur a battu sa rivale sioniste (2 sets à 0).
Dans le double, Jabeur et Bechri ont dominé (2 sets à 0) leurs rivales israéliennes.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...