Le ministère de l’éducation porte plainte contre Rached khiari et 2 autres élus

Le ministre de l’Éducation Hatem Ben Salem a annoncé le dépôt d’une plainte à l’encontre de plusieurs députés pour avoir effectué une visite dans une école pour les malvoyants à Bir El Kasaa à Tunis et ce, sans l’obtention d’une autorisation au préalable auprès des autorités de tutelle, soit le ministère de l’éducation.

S’exprimant ce lundi 24 février 2020 sur les ondes de Jawhara Fm, le ministre a rappelé que la loi interdit catégoriquement d’interroger les enfants soupçonnés d’être victime de harcèlement sexuel et de viol en l’absence de spécialistes de psychologie ainsi que de représentants des autorités concernées. Il a précisé que certaines présumées victimes ont été interrogées et photographiées sans aucune autorisation et ce, à des fins politiques.

Notons que le député Rached Khiari avait annoncé sur sa page officielle Facebook que des mineures inscrites à l’école en question ont été harcelées sexuellement par le surveillant général. Ce dernier profitait de leur handicap afin de les agresser.

Rached Khiari a assuré s’être rendu sur place avec deux autres députés (Mohamed Affes et Ayet Allah Hichri) suite à une correspondance qui lui a été adressée par les familles des victimes.

Lire aussi
commentaires
Loading...